• picole

    il est à avec sa compagne, sa bouteille
    toujours un oeuil sur elle, la surveille
    sa vie, il la noie dans ses godets
    pour lui, le ver de trop, n est jmais le dernier

    au réveil, il s en décapsule une
    sa potion, pour au réveil, ne pas être taciturne
    il marche pas droit, en mode trop faya
    dans son cerveau, il plonge en fracas

    tel un poisson, sans liquide, il ne peut survivre
    plus il se retourne la tête, plus il a l impression que ça le délivre
    en queue de poisson, il risque à tout moment l accident
    le foie qui claque, ou bien même le coeur, subitement

    bonne cruche, il reste toujours ouvert au ver proposé
    question de politesse, l'amenant souvent dans des états décomposés
    il sait que de l alcool il est dépendant, ça le gonfle, lui comme son bidon
    à son gout,l essentiel c est d boire ses picons biére, pas grave si ça le rend

    vie d alcoolique pleine de hic mettant en colique
    comme sous perfu, elle lui procure pas que des effets magiques
    elle est, comme le péché, bandante, donnant envie d etre convoitée
    il rit car il y a de l'anisé, dans l anis ça le fait glisser

    des fois il se dit qui il a pouussé le bouchon un peu loin
    que son amante, à chaque gorgée l'approche du mot fin
    dans l'alambic il se nique, s y fermente et s y enferme
    autrefois corsé comme un café, à présent il n est plus qu un reste de créme


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :