• je souris, je suis heureux


    je souris, je suis heureux
    ça emmerde des envieux
    a croire que le bonheur est il interdit
    ça en géne, pourtant je m y lie

    mes pensées sont pleines de bouquet
    dans le naturel, j les fais pousser
    que m est donc t il arrivé?
    suis je fou, défoncé?

    non, plutot conscient je dirai
    conscient des plaisirs a portée
    je regarde derriére les nuages
    y a du soleil qui nage

    a l horizon des oiseaux chantent
    j en oublie les religieuses qui mentent
    sans me curer le nez, j inhale la simplicité
    mes vers à terre ne se laisseront pas alterner

    le terne, l ai rejeté à la mer derriére la jetée en projeté
    comme cette foutue idée de croire que le plaisir pourait s acheter
    les sourires remplacent les sourirs
    j en frémis comme mes désirs

    cette existence je l aime y a pas a chier
    sans me priver ni public la consommerai
    que les cons se cassent de ma vie ou les assomerai
    en sonnets résonnant, à en déraisonner

    personne ne fléchira ma raie
    ou je m arquerai en albalétrier
    merci de m avoir mis sur terre
    et surtout de réussir a surfer hors de l'amer

    c est décidé, je me ressucite
    mes neurones dans le tempo crépitent
    je respirerai pour ceux ne pouvant plus
    je ne tomberai plus dans les chemins perdus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :