• elle erre, dans ce monde d adultes

    elle erre, dans ce monde d adultes, avec en tête une seule envie, rester un enfant
    elle aspire retrouver cet univers de rêves ou tout jeune elle voyageait innocemment
    c'était la belle époque, depuis elle a gravité sur l'échelle du temps
    s'est formée de corps et d esprit ,est devenue femme apparemment

    fini les jeux d'antan ou barbie se faisait ken;à présent place aux problémes de grands
    argent, boulot , amour , en permanence, sont les thêmes récurant se répétant
    enfin, l amour en priorité, mais chut, elle préfére ne pas trop le montrer
    elle dissimule ses sentiments comme ses courbes, pour se protéger

    dans son jean à trou, elle se défile, refusant de devenir celle qu on enfile
    les cheveux sous la casquette et un pull trop large, cachant sa féminité par des effets minés
    sans son uniforme, elle se révélerait sans doute canon, mais son but n'est pas de se faire tirer
    assez de garçons au cul lui faisant la cour,enfin, avouons,des fois ça lui plait en fait d attirer

    piocher le bon parti n est pas chose aisée, des rateaux et des pelles sur la route
    plus d'une fois elle a voulu se poser, s est faite décomposer, ça la déroute, à emballer des patés en croute
    petite princesse ,elle qùête la venue du conquérant qui régnera sur son coeur
    le chevalier avec qui elle montera au 7eme ciel, celui qui pansera ses

    le statut de célibataire la désespére, comme un plat manquant de sel
    elle en tombe sur le pavé, sans faire le trottoir, son subconscient dérive démentiel
    aimer lui fait peur, même si ça lui est vital pour se reconstruire
    un manque de confiance en elle et aux autres, l empêche de jouir

    elle a besoin d un man, est calinomane, pas nymphomane, et pas tasspé, seule sans tendresse, elle ne se sent pas exister
    des fondations ébranléesà en boire la tasse, des fissures causées par le passé, des sentiments à recimenter
    c'est le chantier, de gros travaux à réaliser, elle ne sait pas par ou commencer
    régler ses comptes avec le passé, pour le dépasser et ne pas trépasser


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :