• classé différent

    classé différent
    certains le regardent ,méprisant
    un canard noir, voilà pour eux,ce qu il est
    enfin plutot,c est comme ça qu on tente de le désigner

    même si il veut gérer sa vie
    pour beaucoup, il dévie
    dénigré pour non conformité
    il devrait s excuser de la refuser

    on l accuse de penser, et l ouvrir
    son crime: l expression libre
    les trois heures de tv quotidiennes le font gerber
    de loin, il préfére la plume et le papier

    il en écrit de la connerie, ça, il l a jamais caché
    mais derriére sa dérision, il a des messages à communiquer
    son mal être qu il a face à un systéme dont il se sent prisonnier
    dans laquelle, il faillit accepter de se fomater

    on le traite de fou, car marchant hors clou
    il a donné sa vie à la plume, le reste il s en fout
    certains finissent gangsters ou fonctionnaires
    lui non, c est poête qu il veut faire

    la poésie, il l a croisé dans un détour
    à ses heures perdues, il la flirtait, lui faisait la cour
    puis il compris qu il l aimait, l a embrassé
    à présent, il vient te l écrire, et te la déclamer

    ça ne plait pas à tout le monde, mais il ne va pas s en excuser
    il ne copie personne, sa poésie, c est les mots qui en lui résonnent
    tel un volcan, il a trop conservé, à présent il déverse
    il en a mare à café qu on refuse de le laisser être, ça le renverse

    il s habille large, pour laisser ses réflexions s aérer
    il ne crie pas révolution, juste il aimerait voir le monde évoluer
    qu au lieu de tous se bouffer la gueule, on commence à s aimer
    ou au moins à se respecter et s accepter

    la société, à son gout, a des relands nauséabons
    l individu s y perd, régression, et dépression
    le bonheur deviend denrée rare , tel le pétrole
    on s en crame dans un jerricane d'indécense, rien de drole

    lui, il ne veut pas de ça,il aspire à un autre avenir que la routine
    un quotidien ou on cesserait de se faire crever sans rustine
    un univers, ou les vers seraient moins désunis, afin de les accoupler
    une réalité, dans laquelle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :